SENE : pour lutter contre la constipation passagère

SENE : la plante médicinale de référence pour lutter contre la constipation passagère.

Originaire de l’Inde, le séné (cassia angustifolia) est connu pour les propriétés laxatives de ses feuilles et de ces fruits. Elles ont la particularité d’accélérer le transit intestinal et de dynamiser les mouvements péristaltiques. Le séné est préconisé en cas de constipation occasionnelle : il hydrate les selles ce qui accroît leur volume et favorise la défécation.

Sene constipation Transit

SENE : origine et usages

Les anciens Egyptiens se servaient déjà du séné, associé à l’aloès, pour se purger par voie rectale.

Au XIIIe siècle, le médecin grec Actuarius mentionna pour la première fois le séné comme laxatif dans l’un de ses ouvrages.

A partir de la Renaissance, le séné a été couramment employé contre la constipation en Europe.

Le séné, ou Cassia senna, fait partie des nombreuses espèces de Cassia (C. acutifolia, C. angustifolia). C’est une plante originaire d’Asie et d’Afrique subsaharienne.

Son usage a été découvert par les Arabes qui l’ont introduit en Occident. Aujourd’hui, le séné est cultivé en Inde. Ses feuilles et ses gousses sont riches en dérivés anthracéniques (sennosides).

La cosse des grains de séné contient de 2 % à 5,5 % d’anthranoïdes, tandis que les feuilles en contiennent environ 3 %.

Elles sont séchées au soleil et réduites en une poudre qui est utilisée telle quelle ou pour obtenir un extrait liquide.

Le séné est utilisé pour traiter la constipation passagère.

 

Précaution : à dose élevée, le séné a un effet purgatif.Sene Cassia acutifolia constipation

SENE : mode d’action

Le séné renferme des dérivés anthracéniques (sennosides A et B). Dans le côlon, les sennosides contenus dans le séné sont digérés par les bactéries de la flore intestinale et libèrent des anthraquinones qui accélèrent le transit de deux manières : en inhibant l’absorption de l’eau contenue dans les aliments digérés (les selles restent molles) et en stimulant les mouvements de l’intestin.

L’effet laxatif du séné est également dû à une action irritante sur les parois de l’intestin, ce qui limite son usage.

Le séné contient des flavonoïdes, des mucilages, des huiles essentielles et des résines. Les effets laxatifs du séné sont dus à des glycosides anthracéniques qui augmentent la sécrétion de fluides et mucus dans l’intestin, empêchent la réabsorption d’eau et d’électrolytes dans l’intestin et stimulent la motilité intestinale. Ils ramollissent les selles sans augmenter leur fréquence : environ 8 heures après la prise, la prise de séné engendre l’exonération d’une selle chez les personnes constipées.

 

SENE : une efficacité reconnue

L’efficacité du séné à traiter la constipation, à court terme, est reconnue par les principales autorités médicales:

. Par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé)

L’Organisation mondiale de la santé considère les fruits et les feuilles de séné comme « un traitement ponctuel des constipations occasionnelles ». Le séné est également défini comme traditionnellement utilisé dans le traitement de la toux, de la fièvre, des hémorroides et de la blennorragi, mais sans preuve scientifique.

. Par l’EMA (European Medicines Agency)

L’Agence européenne du médicament considère comme « bien établi » l’usage des feuilles et des fruits de séné pour « traiter les constipations occasionnelles ». Elle recommande d’en réserver l’usage aux adultes et aux enfants de plus de douze ans.

. Par la Commission E (Commission dédiée à l’étude à l’étude de la phytothérapie mise en place par l’Allemagne)

La Commission E du ministère de la Santé allemand reconnaît l’usage du séné comme « traitement de la constipation».

. Par l’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy)

La Coopération scientifique européenne en phytothérapie considère que le séné est indiqué dans « le traitement ponctuel des constipations occasionnelles ». Il recommande d’en réserver l’usage aux patients de plus de dix ans et d’en limiter l’emploi à une courte période.

Tiré de l’article le blog de mon herboriste / Publié le 4 juin 2014 / dans Plantes médicinales & actifs naturels

Pour connaître les points de vente les plus proches de chez vous, cliquez ici 

 

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *